Vous êtes ici

L'Espéranto, pourquoi?

Soumis par cglady le sam, 10/01/2015 - 17:43

Faisons un rêve :

Suite à un accord international, au sein de l'ONU, dans tous les pays du monde, dans toutes les écoles au niveau, par exemple, du début du secondaire, un cours d'Espéranto d'une heure par semaine, sera enseigné pendant un ou deux ans.

Cela devra permettre pour les enfants du monde entier, futurs adultes, de posséder une deuxième langue commune, facile à apprendre et à utiliser.

Ils pourront alors communiquer sur un plan d'égalité, dans le respect de toutes les cultures et de toutes les langues, même les moins répandues, qui ainsi pourront continuer à vivre, sans risquer de se voir supplanter par des langues majoritaires, supports d'autres cultures.

Et ils pourront éventuellement étudier ensuite une ou plusieurs langues étrangères, en fonction de leurs envies, sans contrainte.

Revenons à la réalité :

En 1923, il a existé une véritable possibilité pour que l'Espéranto soit soutenu officiellement par la Société des Nations : Mais cela ne s'est pas réalisé, suite à la forte opposition du gouvernement français, qui désirait avant tout que la langue française puisse ainsi conserver son statut privilégié de langue diplomatique quasi unique.

Dans les arguments du représentant français, se retrouvaient déjà les arguments spéciaux qui sont toujours utilisés aujourd'hui contre l'Espéranto : Il ne s'agit pas d'une vraie langue digne d'un intellectuel car elle est artificielle et limitée, sa prononciation est difficile et elle n'est pas belle à entendre, son alphabet est bizarre, elle n'a pas de culture, elle est surtout un danger pour nos belles langues nationales, et a-t-on vraiment besoin d'une telle solution, car le problème des langues n'existe pas chez nous (c-à-d. les diplomates) : En 1923, il suffisait de connaître le français. (Actuellement, on nous dit qu'il suffit de connaître l'anglais !)

A toutes ces affirmations contre la nature de l'Espéranto, il est aisé pour quelqu'un qui désire un peu s'informer sur ce phénomène de montrer qu'elles sont fausses.

Car pour la majorité des citoyens du monde, il existe un vrai problème de communication internationale.

L'étude d'une langue étrangère demande du temps, des efforts.

Nombreux sont ceux qui ne parviendront pas à acquérir un niveau suffisant pour exprimer ce qu'ils désirent.

Pour nous, l'anglais, langue difficile à acquérir et à utiliser à un bon niveau, ne devrait pas servir de langue internationale commune, car elle donne des avantages discriminatoires à ceux qui l'ont comme langue de culture.

Ce qui ne serait pas le cas avec l'Espéranto !!


Cette page a été réalisée le 30 juin 1998 par : Claude GLADY
Adaptée et mise en page le 6 mars 2012 par : Patrice Van De Velde


Retour "Haut de page"

Français